Espace
« Estime parole »

C’est un espace uniquement pour les femmes.

On se rencontre deux fois par mois, dans un groupe de max 11 femmes, pour échanger sur ce que c’est d’être Femme dans le monde d’aujourd’hui.

C’est un espace bienveillant et de non-jugement.

Un espace où je te partage des outils pour oser t’affirmer, pour dire ce que tu penses et te protéger contre le jugement/regard des autres.

Un espace où tu peux être toi sans filtres.

Mais surtout, un espace où ta différence et ton opinion sont valorisées.

Ton opinion
compte !

C’est vendredi soir et tu es de sortie.

Par tout hasard, tu te retrouves dans un groupe de femmes affirmées. Le sujet de la discussion ? Les droits de la femme. Chacune a sa vision. Chacune formule son opinion avec tellement d’aisance, sans hausser le ton, mais avec une telle clarté.

Tu les observes toutes avec envie et fascination.
« Si seulement, je pouvais dire ce que je pensais et ne pas avoir peur de ce qu’on pense de moi » te dis-tu.

Et puis, c’est à ton tour. On te demande ce que tu en penses de tout ça.
Tu sens tes joues se rougir. Puis, ta voix commence à trembler… Tu essayes de te contrôler en te disant : « Respire ! Sinon, on va voir que tu n’as pas confiance en toi et ça, c’est la honte ! »

Alors, tu bafouilles : « Comme vous toutes!»

Mais cela ne suffit pas, elles demandent à en savoir plus. Alors, tu prends ton courage à deux mains et tu oses affirmer ce que tu penses au fond de toi. 

Mais c’est là, où tu contredis tout ce que tu viens de dire…

Et voilà que la honte t’envahit, les jugements apparaissent…
« J’aurais dû me taire ! » te dis-tu.

Alors tu passes le reste de la soirée à l’écart, en tournant en boucle dans ta tête ce qui vient de se passer. Tu te sens nulle, banale et pourtant tu aimerais tant faire partie de la clique de ces femmes affirmée!

 

Et si, affirmer son opinion en tant que Femme n’était pas inné ?
C’est quelque chose qui s’apprend !

Oh, mais qu’est-ce que je te comprends ! Car je suis moi aussi passé par là.

Je me souviens de ces repas de famille, où j’osais formuler mon opinion en prenant mon courage à deux mains. Mais où le retour que j’avais était des yeux au ciel et de la moquerie, si mon opinion n’était pas soutenue par de la science ou par les hommes.

La vérité c’est qu’on vit dans une société où la femme a de plus en plus de droits.

Où on lui accorde de plus en plus de place et d’importante.
Où le féminisme est à la mode.

On nous invite à nous affirmer, à dire ce qu’on pense tant que cela ne dérange pas.

Et oui, il ne faut pas oublier qu’on ne nous a pas appris à dire ce qu’on pense.
On ne nous a jamais demandé notre opinion.

Au contraire ! Nos mères, avec toute la bienveillance du monde et en pensant bien faire, nous ont appris à être serviable, docile, « parfaite » et à nous taire.

Alors quand viens le tour de s’affirmer, on ne sait pas comment faire.
On veut dire ce qu’on pense tout bas, mais on a tellement peur que notre opinion soit bizarre.
On a peur d’être rejetée pour notre différence.

Mais je suis persuadée que chaque opinion est valable ! Il n’y a pas de juste ou de faux.
Que notre voix de femme compte autant que celle des hommes.
Que la diversité des opinions fait avancer le monde !

Femmes du monde,
osons dire ce qu’on pense, sans filtre !

Mais avant d’oser l’exprimer au monde, faisons-le entre nous.

Créons un espace entre femmes
où chacune a une place
rien qu’à elle.  

Ouvres ta parole
grâce à la photoThérapie

Exercice de photo-projection

Choisis une image qui te touche en pensant au thème du jour.
Quelles sont les premières pensées qui arrivent ? Formule-les !

Il peut arriver qu’on s’inscrive à un espace de parole avec une opinion claire et tranchée sur le thème du jour. Et puis, quand on se retrouve devant des inconnues, on panique. On n’ose pas prendre la parole par peur d’être jugée. Et c’est là qu’on oublie tous ce qu’on avait envie de dire et de partager ce jour-là. 

C’est pour cela que je propose un exercice de photo-projection pour entamer la discussion. Des images sur le thème choisi seront présentées. Intuitivement, choisis celle qui te parle. En faisant cela, c’est ton inconscient, tes émotions qui parleront, laissant ton mental et ton juge intérieur de côté.

23

Juillet

Femmes du monde,
devons-nous avoir des enfants et/ou être mariée pour être reconnue par la société aujourd’hui ? 

Centre HumanaNatura, Lausanne // 10h – 11h30

Aujourd’hui, nous pouvons avorter, ouvrir notre propre compte bancaire et avoir un business à notre nom, etc. Être des femmes puissantes et indépendantes en gros ! Cependant, être célibataire reste encore quelque chose peut valorisé. Si nous ne souhaitons pas avoir d’enfant(s) et rester célibataires par choix, notre entourage a tendance à le questionner, voir à juger ce choix. Du coup, sommes-nous vraiment libres de choisir à quoi nous appartenons ? Ou devons-nous continuer les traditions des autres générations pour être reconnue en tant que Femme ? Et puis, c’est quoi être Femme aujourd’hui?

6

Août

Femmes du monde,
à quel point est-ce que notre corps nous appartient? 

Centre HumanaNatura, Lausanne // 10h – 11h30

On a beau défendre le corps de la femme, il est encore utilisé comme objet de vente et de plaisir. Dans certains pays, il appartient aux hommes. Même en Suisse, quand nous nous baladons dans la rue avec une mini jupe, nous nous exposons à des remarques, des sifflements et des fois des attouchements. Et puis, quand nous montrons et publions des photos de nous dénudées, on peut nous mettre l’étiquette de la « femme facile » ou de la « pute ». Alors, à quel point est-ce que le corps de la femme nous appartient-il vraiment ?

21

Août

Femmes du monde,
est-ce égocentrique de s’aimer ?

Centre HumanaNatura, Lausanne // 10h – 11h30

On nous a appris à être au service de l’autre. Et en même, avec l’arrivée du développement personnel, on nous invite à prendre soin de nous, à nous mettre en priorité et à apprendre à nous aimer inconditionnellement. Mais quand on se met en priorité, on a tendance à culpabiliser. Le « Me time » demande du courage et surtout, de ne pas se justifier. Mais, est-ce qu’en tant que Femme on a vraiment le droit de se passer en priorité ? Est-ce que cela peut être perçu par notre entourage comme de l’égocentrisme ? À quel point a-t-on le droit de prendre du temps pour soi ?

Sens-toi soutenue
par d’autres femmes comme toi

Un espace d’échange bienveillant

Ensuite, nous ouvrions l’ «Espace d’estime parole» où chacune aura l’opportunité d’exprimer ses questionnements, ses réflexions, son opinion quoi !

Je tiens à préciser qu’il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » opinion. Comme il n’y a pas de « juste » ou de « faux ». Ton opinion, tes réflexions, tes pensées sont toutes valables ! 

Chacune aura le droit et l’opportunité de confronter ses questionnements, ses réflexions auprès du groupe. Et si tu ressens que cela est particulièrement inconfortable pour toi, nous sommes toutes là pour te soutenir de l’expression de ton opinion.

Je serais aussi présente pour animer ce moment d’échange en vous présentant mes propres questionnements et expériences personnelles face au thème choisi. 

Par espace « Estime parole »

Paiement au moment de l’inscription, soit sous facture/Twint ou avant de commencer l’espace « Estime parole ».

Utilise le formulaire de contact pour t’inscrire et je te répondrai avec les coordonnées de paiement.

CHF 55

Forfait 6 rencontres

Paiement par carte (de crédit ou débit) au moment de l’inscription. 

Si tous les thèmes t’intéresse, choisis ce forfait ! Il est fait pour toi 🙂

 

CHF 288

Ensemble, cassons le cycle
de la dévalorisation de soi

Des outils d’estime de soi

C’est l’heure du bilan !
Qu’as-tu retenu de cet échange ? Avec quoi, est-ce que tu repars ?
Et comment t’es-tu sentie quand tu as pris la parole?

Pour finir l’espace « estime parole » en beauté, nous ferons un petit bilan. À tour de rôle, chacune pourra formuler :

    ce qu’elle a retenu de cet échange;
•    en quoi cela a transformé son opinion;
•    mais surtout comment elle s’est sentie lors de ce partage d’opinion.

À la fin, je te partagerais 1-2 outil d’estime de soi pour que tu puisses continuer à oser dire haut et fort ce que tu penses, sans douter de toi constamment et surtout sans avoir peur du regard des autres. 

4

Septembre

Femmes du monde, a-t-on la liberté de choix ?

Centre HumanaNatura, Lausanne // 10h – 11h30

Dans le monde d’aujourd’hui, on nous invite à pleinement choisir et à pleinement SE choisir. Mais il y encore des métiers qui sont socialement dédiés pour les femmes et d’autres pour les hommes. Dans certaines entreprises, une femme manager doit encore se comporter comme un homme pour être prise au sérieux. Et dans certaines familles, c’est encore à la femme de s’occuper entièrement des enfants. Alors, à quel point avons-nous le choix ? Et si nous décidons de créer nos propres règles, y-a-t-il des conséquences ?

17

Septembre

Femmes du monde,
y-a-t-il une limite a une trop bonne estime de soi?

Centre HumanaNatura, Lausanne // 10h – 11h30

L’estime de soi, c’est (re)connaître sa propre valeur et l’affirmer. Mais en tant que Femme, quand on l’affirme « trop » et « trop » fort, on dérange. On doit des fois prendre des pincettes pour dire les choses et pour oser être soi. Et si on ose être soi sans filtres, on nous dit que cela « ne se fait/ne dit pas » ou encore que c’est pas très « féminin » comme attitude. Alors, à quel point avons-nous le droit d’être une femme affirmée ?

9

Octobre

Femmes du monde,
a-t-on le droit de dire « non » sans filtre ?

Centre HumanaNatura, Lausanne // 10h – 11h30

Dans le monde actuel, oser affirmer ses limites est de plus en plus à la mode. Avec le féminisme, on nous invite à nous imposer et dire « non » quand cela ne nous convient pas. Mais quand on le fait, il peut arriver qu’on doive donner des raisons à notre refus. On se sent « obliger » de prendre des pincettes par peur de blesser l’autre. Alors, je te demande aujourd’hui, a-t-on le choix de dire « non » sans filtres, sans excuses et sans conséquence ?

En quoi cet espace de parole est différent des autres ?

Ce n’est pas seulement un espace de parole où tu partages ton opinion avec d’autres femmes. 

C’est avant tout un cercle de soutien entre femmes où tu vas travailler différentes choses. 

Premièrement, tu vas te connecter et re-explorer ta perception de ton monde. Et du coup, te confronter avec douceur à tes croyances limitantes. Tu sais les choses qui te bloquent encore aujourd’hui et qui t’empêchent de te sentir totalement libre en tant que Femme. 

Puis, tu sentiras soutenue par d’autres femmes. Tu verras que ton opinion, celle que tu trouvais bizarre est en fait partagée par d’autres. 

Et last but not least, tu augmenteras l’estime de toi-même. Car tu apprendras à te connecter à tes émotions tout en exprimant tes questionnements. Et tout cela dans un espace hyper bienveillant et sans jugement. 

C’est avant tout un vortex énergétique que nous créons ensemble, à chaque rencontre.

DE NOUVELLES RENCONTRES 

L’espace « estime parole » est avant tout un espace bienveillant où tu vas rencontrer d’autres femmes comme toi, qui se questionnent sur ce que c’est d’être Femme aujourd’hui. 

Un espace de non-jugement pour explorer ta voix
de Femme libérée

En t’inscrivant à cet espace de parole, tu donnes une place à ta voix. Peu importe si tu l’utilises tout au long de la rencontre ou si tu restes un peu en retrait. En étant là avec nous, tu donnes une place à qui tu es, là, ici et maintenant. 

Des outils
d’affirmation de soi

Tu ne partiras pas qu’avec des pistes de réflexion. Tu repartiras avec des outils d’affirmation de soi, d’estime de soi, mais aussi des astuces pour te protéger contre le jugement des autres.

Pourquoi j’ai créé
l’espace « estime parole »

Nirine Arnold

PhotoThérapeute, photographe humaniste
et coach en estime de soi

J’ai grandi dans une famille où mon opinion comptait peu, à part si elle était soutenue par de la science ou par les hommes. On me demandait de rester dans les lignes et/ou de ne pas déranger. Mais je n’ai jamais su me taire.

Cela a créé un grand sentiment de rejet. J’ai alors pensé que j’étais « bizarre », « folle » et « pas normale ». 

Mais plus, j’essayais d’être Madame « tout le monde », plus cela bougonnait en moi. 

Alors, j’ai appris à dire ce que je pensais et à dire « non », un pas après l’autre. Le premier lieu où j’ai réussi à le faire c’est auprès d’autres femmes. Et ça a été libérateur !

C’est pour cette raison que j’ai créé l’espace « Estime parole » : pour donner l’opportunité à d’autres femmes d’oser dire ce qu’elles pensent tout bas.

J’accompagne aussi les femmes à se libérer des carcans sociétaux, porter un regard bienveillant sur leur corps et elles-mêmes, à s’accepter telles qu’elles sont, mais surtout à devenir la femme libérées qu’elles ont toujours voulu être, grâce à du coaching et diverses techniques de photothérapie.

Prête à affirmer ton voix ?
Je m’inscris !

Si tu souhaites d’inscrire à un, voir plusieurs espaces « Estime parole » ou si tu as des questions, remplis le formulaire et je te contacterai au plus vite.

Quel(s) espace(s) "Estime parole" souhaiterais-tu t'inscrire ?