” Un corps géométrique “

” Mes seins sont trop petits. J’aimerais reprendre confiance en moi et lâcher prise sur ce complexe. ” Voici ce que cette jeune femme m’affirmait au début de ce projet.

Pour atténuer son sentiment d’appréhension à être dénudée, nous avons imaginé une séance photo en mouvement grâce à la danse, avec un jeu de cache-cache entre son corps et des objets qu’elle affectionne, comme une guitare.

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Une goutte de sein »

Des empreintes sur le corps

Les empreintes aztèques sur son corps m’interpellent. Leur géométrie se marie à la perfection avec ses courbes. Je souhaite reproduire les mêmes formes géométriques avec son corps. Je lui propose de se mettre en boule pour observer ces empreintes de plus près puis de croiser ses bras pour imiter un triangle.

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Des triangles centrés »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Un jeu de triangles »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Un jeu de triangles »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Une direction triangulaire »

Un jeu de cache-cache

Des sons envoûtants, des mouvements sensuels, la danse est une activité libératrice que j’affectionne particulièrement pour lâcher prise. A ce moment-là, je suis inspirée par la finesse de ses bras et de ses jambes. Je lui propose de se cacher derrière une guitare. Et puis, de danser. De danser, et de danser encore. Je ressens une montée d’adrénaline alors que je capte ses mouvements en un fragment de seconde. Je n’entends plus la musique mais je vois des lignes qui dansent entre elles.

Décembre 2018, Genève, Suisse
« La musique entre mes mains »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Un moment sensuel avec soi »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Des lignes qui dansent »

Un terre lisse

« Peu habitée, lisse, collée à la mer », telle est la description onirique qu’elle me donne d’une terre où elle imagine se sentir bien. Je la garde en tête, en essayant de reproduire cette image avec les lignes de son corps. Son ventre, son dos, la fine courbe de ses seins m’inspirent. Je la (re)découvre comme si je me baladais dans une contrée lointaine.

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Une colline de sable fin »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Au corps de la mer »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Une contrée sensuelle »

Décembre 2018, Genève, Suisse
« Une falaise »

Je me sens fière d’avoir pu dépasser mes craintes en posant nue.

J’ai repris confiance en mon corps.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code