” De la tendresse dans notre couple  “

Lui.
« J’aime avoir des photos des moments importants de notre vie et je pense que la photo permet d’avoir un point de vue, vu de l’extérieur, qui invite à l’introspection. Je souhaite valider l’intensité des moments partagés à deux avec des photos de notre intimité. »

Elle.
« Je souhaite garder des souvenirs uniques de mon couple, qui est ma première source de bonheur. »

Voici ce qu’ils me racontaient au début de ce projet.

 

Petit à petit, nous nous sommes rendu compte que leur relation de couple était aussi tendre qu’érotique. Nous avons donc imaginé une séance photo en deux temps : un semi-habillé dans le salon et un plus « érotique » dans leur chambre.

 

Avril 2018, Bois de Chêne, Suisse
« Le repli sur soi »

 

 

Ils s’enlacent sur le canapé

Comme ils étaient un peu intimidés par ma présence, je leur ai proposé de se chatouiller. Très vite, ils sont entrés dans leur bulle et ont fait abstraction du reste. Puis, elle s’est mise sur lui. Ça aurait pu être un moment érotique mais il y avait surtout de la tendresse dans ses yeux. C’est cette tendresse, cette complicité, ces petits échanges de regards doux qui m’ont inspirée à ce moment-là.

Je les ai d’abord photographiés de loin. Puis, au fur à mesure de leurs petits murmures, rires, sourires, je me suis approchée d’eux.

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« On fait qu’un »

 

 

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« Un moment complice »

 

 

 

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« Une confiance absolue »

 

 

 

Un jeu complice

Nous nous sommes ensuite mis dans leur chambre. Un grand lit, une petite fenêtre et très peu d’espace pour me déplacer. J’avais l’impression d’être une petite mouche qui les observait de loin, tellement ils passaient des moments de complicité. Le jeu entre eux était aussi complice qu’érotique… Je ne peux pas dire exactement ce qui m’inspirait à ce moment-là. Tout ? C’est mon regard qui a déclenché et non mon index.

A aucun moment, je ne me suis mise sur le lit. Je ne voulais pas enfreindre leur intimité.

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« Deux corps, une forme »

 

 

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« Un jeu taquin »

 

 

 

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« Deux corps qui s’enlacent »

 

 

Deux corps qui s’apaisent

En fin de séance, ils se sont câlinés. Ils se sont enlacés. J’aimais voir comment leurs corps ne formaient qu’un, comment ils étaient juste « bien » ensemble. Et puis, c’était la première fois que je remarquais des sourires aussi tendres que timides.

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« L’intimité de couple vu d’en haut »

 

 

Décembre 2018, Lausanne, Suisse
« Un geste tendre »

 

 

 

Je me sens fière d’avoir pu dépasser mes craintes en posant nue.

J’ai repris confiance en mon corps.

L’expérience en soi m’a donné l’opportunité de partager énormément de tendresse, et de me recentrer sur notre couple.

Les images qui nous restent témoignent de notre complicité et de notre amour. La vision de notre couple dans l’intimité, avec un œil extérieur, m’a permis de voir concrètement ce lien.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code